RETOUR A L'AGENDA

  • AUTEURS À DOMICILE !
  • AUTEURS À DOMICILE !

AUTEURS À DOMICILE !

AUTEURS À DOMICILE CHERCHENT FAMILLE !
Vous souhaitez vivre une aventure culturelle étonnante ? L'opération AUTEURS À DOMICILE organisée par le Centre André Malraux dans le cadre de la 15ème édition du festival pour petits, grands et vieux enfants Le P'tit Monde est faite pour vous. Le principe est simple : un auteur se déplace dans votre famille pour lui faire découvrir et lire des textes de théâtre pour l'enfance et la jeunesse avant une restitution publique... à la maison. Une aventure artistique dans votre salon !
Dans le cadre de la 15ème édition du festival pour petits, grands et vieux enfants LE P'TIT MONDE (10 / 20 avril 2018), le Centre André Malraux propose, pour la deuxième année consécutive, une opération originale et inédite intitulée Un auteur à domicile pour laquelle il est à la recherche de 4 familles. Le principe en est simple : deux auteurs de théâtre pour l'enfance et la jeunesse, Sarah Carré et Luc Tartar, se rendent chacun dans une famille pour l’accompagner dans la découverte, la lecture et la mise en jeu d’un texte de théâtre. À l'issue de deux séances de répétition étalées entre fin mars et mi-avril, la famille partage cette lecture chez elle avec d'autres familles, amis, voisins, copains... lors d’un moment convivial. Le terme famille s'entend, évidemment, au sens élargi : grands-parents, cousins et cousines, oncles et tantes, amis sont les bienvenus, l’essentiel étant qu’adultes et enfants lisent ensemble et aient ainsi envie de découvrir des textes de théâtre. Ce projet se fonde sur le plaisir de la découverte, celui du jeu et de la lecture à voix haute, celui enfin de la convivialité et du partage. Deux séances de travail et une séance de restitution sont prévues. Les deux premières seront consacrées à la sélection d'un texte parmi plusieurs proposés, à la distribution des rôles, à la répétition et la mise en espace. La dernière sera consacrée à la présentation de cette production familiale commune aux amis invités pour l'occasion. Une aventure artistique originale et passionnante à partager avec vos proches !
 
Renseignements et planning des ateliers disponibles auprès du Centre André Malraux 03 28 49 52 88 ou par mail ici.
 
 
Sarah Carré
En 2001, après des études de lettres et d’édition j’imagine, avec Christophe Duriez, une revue transdisciplinaire ayant pour titre à cause du vent (à cause de Pierre Michon!). Les très belles contributions de François Bon, Charles Pennequin, Lewis Trondheim, Benoît Jacques, Didier Chamizo... et l'invitation d'Arnaud Laporte sur France Culture ne suffisent pourtant pas à pérenniser la revue et c'est la fin des Alligators souriants (à cause de Jean Genêt!). Les lois du marché ont raison d'une première aventure littéraire, celles des intempéries de la deuxième: des inondations privent mon premier monologue, Plaies Mobiles, d'une lecture publique à Dunkerque, mise en voix par Jean-Louis Jacopin. Deux sans trois, la série s'arrête, et avec Oblomov d'Ivan Gontcharov que j'adapte pour Stéphane Boucherie et le théâtre du Monde Perdu, je vois mon écriture prendre vie. J'enchaîne avec une adaptation pour la scène de l'oeuvre de Georges Hyvernaud, Il y a quelque chose qui m'échappe, qui sera interprétée par Jules Jorda et Christian Vasseur. Je fréquente ensuite d'un peu trop près les jeunes âmes pour ne pas me soucier d'elles. L'envie d'écrire en pensant à elles se concrétise avec un livre illustré pour les tout petits, Cachalot. Progressant dans les âges, j'écris Le MétronoRme, pièce de théâtre jeunesse, qui reçoit une mention spéciale du comité de lecture d'Influenscènes. La pièce, mise en scène par Stéphane Boucherie et le théâtre de l'Embellie est créée en 2012. Je m’interroge sur le cloisonnement entre les âges de la vie, et, repoussant cette catégorisation en tranches d’âge j’écris Nix et Nox. En juillet 2013, Richard, est publiée aux éditions Lansman dans le tome 9 de "La scène aux ados". Après avoir mené des ateliers d'écriture avec 200 jeunes du littoral dunkerquois (dans le cadre de « Dunkerque 2013, Capitale régionale de la culture), j'écris Screens en juin 2013. Le texte est créé en novembre par le théâtre de l'Embellie.
 
Luc Tartar
Luc Tartar est romancier, auteur dramatique, comédien, et a été boursier à plusieurs reprises du Ministère de la Culture, du Centre National du Livre et de la région Ile-de-France. Il est l’auteur de deux romans, Le marteau d’Alfred et Sauvez Régine, parus aux Editions de l’Amandier, ainsi que d’un journal, Les bassines, et d’une vingtaine de pièces de théâtre, parues aux Editions Lansman et aux Editions Théâtrales. Il a été auteur associé au Théâtre d’Arras de 1996 à 2006. Il a notamment écrit pour le théâtre Les Arabes à Poitiers, Lucie ou le fin mot de l'histoire (créée par Vincent Goethals), Terres arables (résidence à la Chartreuse de Villeneuve-lez-Avignon, parrainage de Michel Azama), Papa Alzheimer, (résidence d'écriture du Centre des Auteurs Dramatiques de Montréal en 2000, puis création dans une mise en scène de Laurent Hatat, représentations au Théâtre de l’Est Parisien.)Parti chercher, Mademoiselle J’affabule et les chasseurs de rêves, Monsieur André Madame Annick, Aux anges, Voix d’eaux ont également été créées. En 2010, Les yeux d’Anna a remporté le Prix de l’Inédithéâtre, prix lycéen de pièces inédites. S’embrasent, créée à Montréal par le Théâtre Bluff dans une mise en scène d’Eric Jean, a été jouée pendant quatre ans au Québec et en France. En 2011, Eric Jean a créé En découdre au Théâtre de Quat’sous à Montréal et Marie Normand Roulez jeunesse ! à Epinal (Scène Vosges). Les yeux d’Anna et S’embrasent, ont été traduites en espagnol par Humberto Pérez-Mortera et jouées à Mexico dans des mises en scènes de Boris Schoemann et Hugo Arrevillaga. Luc Tartar est traduit en anglais, espagnol, allemand, serbe, polonais et persan.