RETOUR A L'AGENDA

  • LE DRAGON D'OR
  • LE DRAGON D'OR
  • LE DRAGON D'OR
  • LE DRAGON D'OR
  • LE DRAGON D'OR

LE DRAGON D'OR

de Roland Schimmelpfennig / Compagnie Par dessus-bord

La metteuse en scène Aude Denis nous fait découvrir ici l'auteur allemand Roland Schimmelpfennig. Elle s'empare de cette écriture contemporaine, envoûtante et singulière, qui mêle dialogues, récits, didascalies. Cette pièce écrite pour 5 acteurs, 17 personnages et 48 tableaux part du plus banal, du quotidien et nous emmène aux confins de la littérature fantastique. Le Dragon d'or c'est à la fois l'histoire d'une dent et celle d'un immeuble. Cinq asiatiques dans la cuisine d'un resto rapide, de nos jours, en Europe : l'un d'eux a mal à une dent; les quatre autres décident de la lui enlever. Cet événement minuscule va très vite laisser la place à une œuvre kaléidoscopique : l'histoire d'un immeuble et de ses habitants, l'histoire d'une fourmi aussi et d'une cigale. L'oeuvre traite bien sûr des immigrés clandestins mais cela parle surtout de nous, occidentaux, de notre regard d'européen, de notre incapacité à nous mettre à la place de quelqu'un d'autre. De notre bêtise et de nos cruautés.
 
« Quiconque fera l'expérience de l'oeuvre de Roland Schimmelpfennig demeurera sans doute habité par une sorte d'énigme qui, comme dans le cinéma de David Lynch, incite à y regarder une deuxième fois. Machine dramatique implacable ou chaos formidablement construit où se tressent le tragique et le comique, la mythologie et la culture contemporaine, les genres et les modes artistiques, ce théâtre traite de l'essentiel, de la vie à la mort en passant par l'amour et les rêves, à travers les histoires de personnages ordinaires.» Marion Boudier et Guillermo Pisani, Les cahiers du théâtre
 
Een jongen Chineesenman, die in den keuken van een restaurang werkt het styf zeër in ze tands. Etwat ordneere, die de verhalse doet oopen voor ael de menschen die in een gebouw weunen. Aude Denis gaet voor de tweëde keër een tekst van den Duutschen theaeterschryver Robert Schimmelpfennig oprechten.

Texte : Roland Schimmelpfennig
Traduction : Hélène Mauler et René Zahnd
Dramaturgie et mise en scène: Aude Denis
Installation plastique : Johanne Huysman
Lumière : Annie Leuridan
Musique : Usmar

Costumes : Léa Drouault

Régie générale : Jean-Marie Daleux
Régie lumière : François Boulet
Production : Camille Baby/ Filage
Communication : Maelle Bodin
Distribution : Lionel Begue, Nicolas Cornille, Suzanne Gellee, Hervé Lemeunier et Florence Masure

Photos : Simon Gosselin

Coproduction : Le Bateau Feu/scène Nationale de Dunkerque, La Rose des Vents/scène Nationale de Villeneuve d’Ascq, Le Centre André Malraux d’Hazebrouck.
En partenariat avec la Compagnie de L’Oiseaux Mouche Avec le dispositif d’insertion de l’Ecole du Nord, soutenu par la Région Hauts de France Nord-Pas de Calais- Picardie et la DRAC Nord-Pas de Calais-Picardie
Avec le soutien de la DRAC Hauts de France et de la Région Hauts de France
Avec le soutien du Goethe Institut – Lille L’Arche est éditeur du texte représenté.