e

LE SYNDROME DU BANC DE TOUCHE

Week-End Poil à Gratter 2021 !

Le syndrome du banc de touche - Centre André Malraux - Scène(s) de Territoire - Hazebrouck
Samedi 23 janvier 2021 à 18h30
Espace Flandre
Hazebrouck

Durée : 65 minutes / Tout public à partir de 10 ans.

Théâtre

Le syndrome du banc de touche

De et avec Léa Girardet / Cie Le Grand Chelem

Il y a plus de 20 ans, Aimé Jacquet gagnait la coupe du monde et Léa rêvait de devenir comédienne.
Aujourd’hui, Aimé Jacquet est rentré dans l’histoire et Léa est restée sur la touche, à l’image des footballeurs remplaçants. En proie à une crise de légitimité, la jeune femme décide de s’auto-titulariser en suivant les pas du sélectionneur de l’équipe de France. Parallèle drôle et touchant entre la vie de comédienne et le quotidien des footballeurs remplaçants, Le syndrome du banc de touche est une déclaration d’amour à la lose et à tous les moments de doute qui nous poussent chaque jour à devenir la personne qu’on devrait être. Dirigée avec précision par Julie Bertin (du Birgit Ensemble), Léa Girardet déroule un véritable marathon théâtral bourré d’humour et de poésie : elle saute, plonge, s’échauffe et danse sur I Will Survive. D’une blessure d’ego à l’amour du sport, elle signe un spectacle qui frappe par sa simplicité et sa franchise.

De et avec Léa Girardet
Mise en scène : Julie Bertin
Collaboratrice artistique : Gaia Singer
Avec la participation de Robin Causse
Regard chorégraphique : Bastien Lefèvre, Jean Marc Hoolbecq
Son : Lucas Lelièvre
Lumière : Thomas Costerg
Costumes : Floriane Gaudin
Vidéo : Pierre Nouvel
Texte paru aux Éditions Koinè

« Une pièce remarquablement bien jouée et écrite par Léa Girardet. Quand l’art sublime le sport. »
LCI

« Léa Girardet touche au but. Un spectacle sur l’échec qui est une réussite ! « 
MEDIAPART – Jean-Pierre Thibaudat

« On aime beaucoup | TT : Léa Girardet a du cran, de la lucidité et l’intelligence de naviguer avec tact entre son narcissisme blessé et ce qui lui reste d’entrain. Ce spectacle court, où elle dit mine de rien beaucoup sur ce métier parfois ingrat qu’est celui de l’actrice, c’est le sien. Il est radieux comme une renaissance. »
TÉLÉRAMA – Joëlle Gayot


Production : Fabriqué à Belleville, LE GRAND CHELEM et ACMÉ Production.
Remerciements : Raymond Domenech, Vikash Dhorasoo, Lionel Charbonnier, Ghislaine Souëf, Pierre Mankowski et Aimé Jacquet. So Foot, Tatane, Jeune Théâtre National, Théâtre Paris-Villette.
Diffusion : Scène2, Séverine André Liebaut / ACME.