e

DANS MA MAISON DE PAPIER, J’AI DES POÈMES SUR LE FEU

DANS MA MAISON DE PAPIERCentre André Malraux - Scène(s) de Territoire - Hazebrouck
Dimanche 1er mai 2022 17h30
Espace Flandre
Hazebrouck
Séances scolaires
Lundi 2 mai à 10h00 & 14h30

Théâtre - 19e Festival Le P'tit Monde

DANS MA MAISON DE PAPIER, J'AI DES POÈMES SUR LE FEU

Compagnie Le Syndicat d'initiative

Une pièce comme un vertige poétique et temporel. La rencontre impossible de deux âges… d’une même existence. Entre une vieille dame et une petite fille, entre les premiers et les derniers instants d’une même vie . Une pièce où seul le souvenir permet de remonter le cours du temps. Avec la force de la simplicité, une pièce qui touche au grand mystère de la vie et à celui de l’humain face à l’inexorable écoulement du temps.

Texte Philippe Dorin
Mise en scène Julien Duval – compagnie Le Syndicat d’Initiative
Avec France Darry (La Vieille Dame), Carlos Martins (Le Promeneur), et Camille Roubet-Corrège en alternance avec Ana Vieira (La Petite fille)
Assistant à la mise en scène Carlos Martins
Composition musicale Kat May
Scénographie Olivier Thomas
Lumières Michel Theuil
Costumes Édith Traverso
Création sonore Madame Miniature
Régie générale Guislaine Rigollet
Seconde assistante Maud Martin
Régisseur Samuel Poumeyrol
Doublure enfants Zoé Gauchet

ProductionLe Syndicat d’Initiative, Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine
Coproduction Office Artistique de la Région Nouvelle-Aquitaine, L’Odyssée scène conventionnée de Périgueux, Le Bateau Feu scène nationale de Dunkerque, La Coupe d’Or scène conventionnée de Rochefort, Théâtre
Ducourneau d’Agen
Avec l’aide du Ministère de la Culture (DRAC Nouvelle-Aquitaine), de l’Adami, et de la Ville de Bordeaux (fonds d’aide à la création)
Spectacle répété en résidence au Théâtre Paris-Villette, au Théâtre du Cloître scène conventionnée de Bellac, et au NEST CDN transfrontalier de Thionville-Grand Est.
Julien Duval est artiste compagnon au Théâtre National de Bordeaux en Aquitaine.
Le Promeneur est habillé par la maison De Fursac.

 

Avec le soutien de l’Onda – Office national de diffusion artistique